منتـــــديــات بـــاتـنة لكـل الجـزائريين و العـرب
عزيزي الزائر / عزيزتي الزائرة : يرجى التكرم بتسجيل الدخول إذا كنت عضو معنا .
أو التسجيل إن لم تكن عضو و ترغب في الإنضمام إلى أسرة المنتدى .
شكرا
إدارة المنتدى
للتـسجيــل أنـقر هنــا

منتـــــديــات بـــاتـنة لكـل الجـزائريين و العـرب

™₪◄|~( تحت شعار لا تعطني سمكة بل علمني كيف اصطادها )~|►₪™
 
الرئيسيةس .و .جبحـثالأعضاءالتسجيلدخولالتسجيل

شاطر | 
 

 Les trois oursons qui voulaient voler

اذهب الى الأسفل 
كاتب الموضوعرسالة
BaBi_555

avatar

الجنس : ذكر
الابراج : الميزان
رقم العضوية : 2
عدد الرسائل : 224
العمر : 27
المديــــنة : BaTnA
المـهـنـة :
الهـوايـة :
المــزاج :
تاريخ التسجيل : 01/01/2009
الـدولـة :

مُساهمةموضوع: Les trois oursons qui voulaient voler   الإثنين أبريل 27, 2009 5:04 pm


Les trois oursons qui voulaient voler





Dans une montagne remplie de sapin, vivait une famille d’ours dans leur grotte.




Chaque matin de très bonne heure, Papa Ours partait travailler en bas de la montagne, il était bûcheron et ne rentrait que très tard le soir. Maman Ourse, au petit matin, préparait le petit déjeuner de ses trois petits oursons. A leur levé, elle leur donnait toujours les mêmes consignes. En effet, Maman Ourse partait tous les matins faire les courses au Marché du Village en bas de la montagne. Et chaque matin, elle demandait à ses petits Oursons, de rester bien sages, et de ne pas s’éloigner de la grotte.

Tous les matins, les petits Oursons obéissaient à leur maman, et ne s’éloignaient jamais. Ils se mettaient à courir, à sauter, à se bagarrer, mais toujours avec un œil sur l’entrée de la grotte pour ne pas la perdre de vue. Lorsqu’ils étaient bien fatigués, ils se posaient dans l’herbe près de bosquets où se trouvaient de multiples papillons.

Et chacun rêvait à sa manière de pouvoir voler comme un papillon.




Un matin, alors qu’ils étaient tous les trois entrain de rêvasser. Le premier petit Ourson murmura :

« Que j’aimerais voler comme un papillon »




Le deuxième petit Ourson rajouta:

« Moi, j’aimerais voler comme un oiseau tout la haut dans le ciel »




Le troisième petit Ourson s’exclama:

« Et moi, comme un papillon et un oiseau aussi, pour avoir de belles couleurs sur mes ailes et pouvoir monter aussi haut que les cimes des sapins »




Ils se regardèrent tous les trois, étonnés que les autres voulaient aussi la même chose.




Le troisième petit Ourson eut soudain une idée et la proposa à ses deux autres frères:

« Pourquoi n’irions nous pas voir la Vieille Ourse, tout en haut de la montagne, elle vit dans une grotte retirée de tout le monde, au village, on dit que c’est une sorcière, peut être, nous aideras t’elle à trouver un moyen, pour pouvoir voler? »




C’est ainsi que nos trois petits Oursons se décidèrent pour aller voir la Vieille Ourse, ce matin-là, il était trop tard car Maman Ourse allait bientôt arriver, mais ils décidèrent de mettre leur plan à exécution le lendemain matin.







Le lendemain matin, dès le départ de Maman Ourse, nos trois petits Oursons, filèrent en direction de la grotte de la Vieille Ourse, ils ne s’étaient pas du tout attendu que la montée soit si dure que cela.




Ils durent s’arrêter une bonne dizaine de fois, si c’est pas plus, car leurs courtes jambes n’arrivaient pas du tout à suivre le rythme. Ou bien un des trois petits Oursons avait faim, ou bien soif. Quand ce n’étaient pas un arrêt brutal pour courir après quelques souris ou mulot qui passaient près de leur chemin. Ils durent même s’arrêter car ils virent un nid d’abeilles pleins de miel qui les attendaient au détour d’un virage.

Ce ne fut pas une mince affaire de l’attraper. Ils durent se monter sur les épaules des uns et des autres pour pouvoir l’attraper, chose vraiment pas facile car aucun des trois voulaient être celui du tout dessous. Ils se mirent donc d’accord pour que ce soit le premier petit Ourson qui fasse la courte échelle à deuxième petit Oursons et que le troisième petit Ourson attrape le nid d’abeille. Et ils se répartirent le miel en fonctions des efforts de chacun. Le premier petit Ourson qui étaient le plus gourmand (mais aussi le plus lourd) était ravi de son sort car il récoltait plus de miel que ses frères.




Ainsi, gravirent ils la montagne. Ils arrivèrent enfin à la grotte de la Vieille Ourse. Ils s’arrêtèrent tous les trois devant l’entrée de la grotte. Aucun des trois ne bougèrent.

Le premier petit Ourson qui était le plus courageux (et n’oublions pas le plus gourmand aussi), s’approcha un peu plus et cria jusqu’au fond de la grotte:




« Il y’a quelqu’un ??? »




Personne ne répondit. A part le vent peut-être du fin fond de la grotte.




Le deuxième petit Ourson qui lui était le plus curieux, s’avança dans la grotte, il avait vu une lumière qui vacillait. Il pénétra dans la grotte et avança jusqu’à se trouver nez à nez avec une cheminée aussi immense que la montagne elle-même. Au centre de la cheminée, sur le feu, une marmite avec un étrange liquide bouillait.




Les deux autres petits Oursons avaient suivis leur frère à quelques mètres de distance, ils eurent beau regarder dans tout les recoins de la grotte, il n’y avait personne.




Ils étaient bien déçus d’avoir fais tout ce chemin pour rien. Les deux premiers petits Oursons commençaient à faire marche arrière, lorsque le troisième petit Ourson qui était le plus malin, s’approcha des étagères où se trouvaient plusieurs flacons remplies de mille chose incroyables. Il en prit quelques uns, mélangea le tout dans un récipient et le fit cuir à la place de la marmite dans la cheminée.




Lorsque tout fut prêt, il sortit trois bols, versa la potion dans chaque bol et en donna un à chacun de ses frères.




Le premier petit Ourson qui était le plus courageux, bu la potion. Au bout de quelques secondes, il dit:




« Cela ne me fais rien, et ça n’a aucun goût ! »




Le deuxième petit Ourson qui était le plus curieux, bu toute la potion d’un seul coup. Il regarda ses frères et dit:




« C’est vrai, cela ne me fais rien, et ça n’a pas de goût! »




Alors déçu, le troisième petit Ourson fit la même chose que ses frères, il bu sa potion et au bout de quelques instants répondit:




« Vous avez raison, cela ne fais rien, et ça n’a pas de goût, disons que je ne suis pas aussi futé que je le pensais ».




Sur ces mots, nos trois petits Oursons, sortirent de la grotte.




Mais voilà, arrivé à la sortie de la grotte, le premier petit Ourson commença à sentir d’étranges démangeaisons. Alors il courut dehors, se gratta contre les arbres pour arrêter cela. Mais rien n’y fit.




Le deuxième petit Ourson commença lui aussi à ressentir ses étranges démangeaisons, et couru lui aussi dans l’herbe pour se rouler dans tous les sens, mais cela ne s’arrêta pas non plus.




Le troisième petit Ourson commença lui aussi à sentir ses démangeaisons, il essaya de se gratter dans les arbres, mais ne fut pas soulager, se jeta en boule et roula dans l’herbe mais cela non plus ne fonctionnait pas.




Puis soudain, les démangeaisons arrêtèrent, ce fut le premier petit Ourson, qui ressenti quelque chose lui pousser dans le dos, et ensuite le deuxième petit Ourson et enfin le troisième petit Ourson.




Au bout de quelques minutes, ils se retrouvèrent tous les trois, avec de magnifiques ailes de papillons au plumage d’oiseaux. Leurs ailes étaient encore plus beau que le plus beau des arc en ciel.




Le premier petit Ourson s’inquiéta de savoir comment ils allaient expliquer à leurs parents qu’ils avaient des ailes dans le dos. Pendant qu’il en discutaient avec ses frères, le deuxième petit Ourson qui était le plus curieux, ne tint plus, il fit bouger ses ailes. Au début, il n’arriva pas du tout à décoller, puis il réussit de quelques centimètres, et lorsqu’il arriva enfin à maîtriser les battements des ses ailes, décolla et vola le plus haut possible.




Ses deux frères le virent s’éloigner de plus en plus, et oubliant leurs parents, firent exactement la même chose.




Nos trois petits Oursons s’amusèrent à faire des galipettes, des pirouettes dans les airs. Ils s’amusèrent à faire la course avec les nuages. A effleurer la cime des arbres.




Ils s’amusèrent aussi à faire peur aux oiseaux qui n’en revenaient pas de voir des Oursons ailés.




Lorsqu’ils eurent assez fait la course avec les nuages, assez de pirouettes, de galipettes, de glissades sur la cime des sapins. Ils atterrirent dans la clairière qui se trouve près de leur grotte, la descente avait été beaucoup moins fatigante que la montée, Maman Ourse n’était pas encore revenue de son marché, mais nos trois petits Oursons, eux étaient bien fatigués.

Ils s’endormirent ainsi dans l’herbe, tout les trois pelotonnés.







Lorsqu’ils se réveillèrent quelques heures après, ce fut auprès de Maman Ourse qui s’était mise à côtés d’eux sans les réveillés et qui leur cousaient un patchwork aux couleurs de l’arc en ciel.




Nos trois petits Oursons avaient perdus leurs ailes, mais ils savaient au fond d’eux, qu’ils avaient vécus la plus belle des aventures. Ils avaient réalisés leur rêve commun voler comme un papillon et aussi comme un oiseau.




Et qui sait peut-être que notre troisième petit Ourson qui était le plus malin se rappellera-t-il des ingrédients pour qu’ils vivent encore un matin tout pleins d’aventures.
الرجوع الى أعلى الصفحة اذهب الى الأسفل
معاينة صفحة البيانات الشخصي للعضو
KANZA91

avatar

رقم العضوية : 60
عدد الرسائل : 34
المـهـنـة :
الهـوايـة :
المــزاج :
تاريخ التسجيل : 12/05/2009
الـدولـة :

مُساهمةموضوع: رد: Les trois oursons qui voulaient voler   الخميس مايو 14, 2009 4:15 pm

merci pour l' histoire
الرجوع الى أعلى الصفحة اذهب الى الأسفل
معاينة صفحة البيانات الشخصي للعضو
 
Les trois oursons qui voulaient voler
الرجوع الى أعلى الصفحة 
صفحة 1 من اصل 1

صلاحيات هذا المنتدى:لاتستطيع الرد على المواضيع في هذا المنتدى
منتـــــديــات بـــاتـنة لكـل الجـزائريين و العـرب :: منتـديـات التـعـلـيـــم المـتـوســط :: منتــدى الســـنة الـرابـعة متـوسـط-
انتقل الى: